Derniers articles

Kimono ou kosode ?

EXPOS

Une expo à Guimet

Venise en fête !

EXPOS

Lumières à Cognacq-Jay

. 88 Adieu Madame ! | Pages glacées
Le monde comme il va sur facebook
EXPOS

Kimono ou kosode ?

Le Japon se révèle, au fil des expos, des livres et de tout ce que l’on peut rechercher comme document, fascinant, mystérieux, imprévisible, unique ! Aujourd’hui, le musée Guimet nous invite jusqu’au 22 mai à la découverte de la maison Matsuzakaya qui, depuis 1611, fabrique des kimonos : Kimono, Au bonheur des Dames

Difficile de trouver un équivalent français à la maison Matsuzakaya. Ce n’est pas Le Bon Marché d’Aristide Boucicaut malgré le titre de l’expo qui nous y renvoie, car ce n’est pas un "grand magasin" comme nous l’entendons, puisque l’on n’y trouve que des kimonos. Haute couture ?

Ce n’est pas non plus une maison de couture à la Dior ou autre puisque, depuis quatre siècles, on n’y produit qu’un seul modèle de vêtement, toujours avec le même métrage de tissu et le même patron, kimono ou kosode suivant la taille des manches. L’intangibilité des traditions au Japon est telle que nous ne pouvons la concevoir clairement. Il n’y a peut-être qu’en Grande-Bretagne que l’on pourrait trouver quelque chose d’approchant, (...)

lire la suite

DECO

Attention arnaque !

Et si Le Monde comme il va vous racontait une histoire belle mais triste d’arnaque majuscule à l’encontre des consommateurs ? Une vilaine petite malhonnêteté qui pourrait s’avérer formidablement lucrative ? On parle de près de 35 millions de "bidules" de 10€ à devoir se procurer, des "répartiteurs de frais de chauffage". Qu’en est-il ?

EXPOS

Venise en fête !

Et si l’on flânait dans cette Sérénissime que Casanova a si abondamment évoquée dans ses "Mémoires" ? Et si l’on découvrait la nouvelle expo du musée Cognacq-Jay ? Venise en fête, de Tiepolo à Guardi jusqu’au 25 juin.

LIVRES

Le FBI sans peine ?

Pour l’agent secret qui sommeille en vous, les éditions Hugo Doc propose l’ouvrage phare d’un agent du FBI, Joe Navarro, Les gestes qui parlent à votre place [1] avec un répertoire de plus de 200 gestes, indices de la duplicité.

SANTE

Les gynécos médicaux, pourquoi ?

Le Monde comme il va vous demande régulièrement de remplir des questionnaires pour le CDGM, Comité de Défense de la Gynécologie Médicale, alors si on faisait un petit point ?