DECO

Cap sur le Gujarat

Prêt à vous embarquer pour le Gujarat ? En douceur puisqu’il s’agit de linge de maison et de tissus d’ ameublement rapportés de cet état du nord-ouest de l’Inde. La boutique Maïmana vous garantit dépaysement, amabilité et…prix raisonnables !

Les Bretons sont des voyageurs et Jean Herissey ne fait pas exception : il a sillonné l’Inde non pas en bateau mais en moto, histoire de trouver ce qu’il pourrait proposer de beau, d’authentique et de nouveau aux Parisiennes. Et c’est auprès des artisans du Gujarat qu’il a trouvé son, et notre, bonheur, et qu’il l’expose dans sa boutique Maïmana [1] ! Une adresse exclusive

Il faut dire que le Gujarat est connue pour sa tradition de travail du tissage et de l’impression sur coton. Il n’est qu’à visiter le Calico Museum of Textiles d’Ahmedabad pour découvrir de merveilleux tissus indiens anciens et modernes et Maïmana est le seul endroit à Paris où vous pourrez admirer ces broderies et motifs imprimés. (...)

lire la suite

LIVRES

Un rayon de soleil ?

En fait, ce n’est pas parce qu’il fait nuit en permanence que les Scandinaves écrivent tant : nous avons trouvé des écrivains super doués qui ne savent même pas ce qu’est la neige. Et nous ne parlons ni de fjord ni banquise. Quelques exemples à savourer !

PARIS

Journal d’une Parisienne horrifiée

On disait que les Américains qui s’étaient bien conduits durant leur vie, allaient passer leur éternité à Paris. Paris, Paris, je te reviens encore ! April in Paris, chesnuts in blossoms ! J’aime Paris au mois de mai… Et pas juste au mois de mai ! Et bien, pour continuer en chansons : je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre. Paris n’est plus Paris.

LIVRES

Cap plein nord !

Un an à ne pas pouvoir sortir à l’heure que je veux, autant que je veux pour aller où je veux et avec qui je veux, m’a donné l’occasion de parfaire ma connaissance des romans policiers ici et là. D’où cette légère fixette !

LIVRES

Du côté du froid

Bénéfice inattendu de cette année pourrie, une connaissance hors normes des romans policiers, les polars, cette spécialité longtemps méprisée qui seule parvient à me sortir du marasme covidien et quotidien.